Le baiser volé de Rindy Sam lui coûte 18.840 euros

La cour d’appel de Nîmes a condamné Rindy Sam, qui avait laissé, en juillet 2007, une article_cpshjo04091007160345photo01photodefault-347×512.jpgtrace de rouge à lèvres  sur une oeuvre du peintre américain Cy Twombly exposée à Avignon, à payer 18.840 euros à la collection Lambert, au titre des frais de restauration de la toile. La décision est conforme à celle prononcée en première instance par le tribunal correctionnel d’Avignon, en août 2008.

Rindy Sam avait aussi été condamnée dans un premier temps, en novembre 2007, avant les travaux de restauration de la toile, à 1.500 euros de dommages-intérêts, à 100 heures de travaux d’intérêt général.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.