Polémique autour du célèbre buste de Néfertiti

CULTURE – Il s’agirait d’un faux selon un historien de l’art…

article_nefertiti.jpgNéfertiti, la «plus belle reine d’Egypte», est au cœur d’une polémique enflammée. Un historien de l’art réputé, Henri Stierlin, affirme que le buste de la reine serait un faux fabriqué en 1912 pour faire des essais de polychromie. Une thèse qu’il défend dans son livre «Le buste de Néfertiti, une imposture de l’égyptologie?» (Infolio).

Imposture?

Selon Stierlin, auteur de dizaines d’ouvrages sur l’Egypte, l’Orient ou le monde islamique ancien, le buste aurait été fabriqué sur le chantier même de la fouille, en 1912, par un artiste du nom de Gerardt Marks, à l’initiative de l’archéologue allemand responsable Ludwig Borchardt. L’archéologue voulait un portrait de la reine portant la tiare dont on savait qu’elle se parait. Il voulait par ailleurs, avec des pigments anciens découverts lors des fouilles, faire des essais de polychromie, affirme Stierlin.

Comment un vulgaire moulage a-t-il pu être perçu comme une oeuvre authentique? La méprise date du 6 décembre 1912, date de la visite sur le site d’archéologie d’un prince allemand. Le prince se serait extasié devant le buste et l’archéologue n’aurait pas eu «le courage de ridiculiser» ses hôtes, avance l’historien.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.