Une mouche morte a ruiné sa vie sexuelle

La Cour suprême du Canada a entendu cette semaine un homme affirmant avoir perdu tout appétit sexuel après avoir trouvé une mouche morte dans une bouteille d’eau scellée.article_photo_1205966702866-1-01.jpgDans des documents présentés devant la cour, Waddah Mustapha affirme que sa femme et lui ont constaté la présence d’une mouche morte et la moitié d’une autre mouche dans une bouteille d’eau livrée en novembre 2001 à leur domicile de Windsor, dans la province d’Ontario. Le couple n’avait pas consommé l’eau de la bouteille.

L’homme dit souffrir « de dépression profonde, d’anxiété, de phobies » et d’obsessions depuis le contact visuel inopiné avec l’insecte.
Un tribunal de première instance avait jugé « objectivement bizarre » la réaction de M. Mustapha, mais avait néanmoins tranché en sa faveur.
Le tribunal avait ordonné en 2005 le versement à M. Mustapha de plus de 340.000 dollars par l’embouteilleur car ce dernier n’avait pas assuré « la pureté et la propreté » de l’eau vendue.Mais cette décision avait été invalidée un an plus tard en cour d’appel. La Cour suprême du Canada a entendu mardi la requête de M. Mustapha et mis son jugement en délibéré.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.