Le France à la ferraille

Il avait été inauguré par le général de Gaulle et avait fait la fierté de son port d’attache, Le Havre. Malgré les tentatives de sauvetage des associations de france.jpgdéfense, le démantèlement de l’ex-«France» a démarré depuis quelques jours à Alang, en Inde. Contenant plus d’un millier de tonnes d’amiante à son bord, le navire avait été cédé par son propriétaire, le groupe asiatique Star Cruises, à un ferrailleur indien.
Construit en 1957 et 1961 aux chantiers navals de Saint-Nazaire, le «France» avait été rebaptisé «Norway» en 1979 après son rachat par la compagnie de croisière NCL. Très populaire à l’époque, ce liner richement meublé a connu en 2003 un épisode tragique avec la mort de trois marins à la suite de l’explosion d’une de ses chaudières. Renommé début 2006, c’est finalement sous le nom de «Blue Lady» qu’il finira donc ses jours. Sa valeur en ferraille est aujourd’hui estimée à 12 millions d’euros.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.